INFOS

Jockeys d'Obstacle sur la touche

News

A quelques heures de la fin de l'année, des jockeys tombés lourdement dernièrement nous donnent de leurs nouvelles :

James Reveley

Tombé le 13 novembre à Auteuil, le vainqueur du dernier Grand Steeple Chase de Paris est opéré d’une fracture du pied gauche dans la nuit suivant sa chute, il écope de 2 mois de plâtre.
Les radios du début du mois sont rassurantes avec une bonne évolution de la calcification.
James est pressé que le plâtre lui soit retiré, et de commencer la rééducation prévue mi janvier après des dernières radios concluantes.
Tout le monde a hâte de retrouver ce champion en selle.
Bon rétablissement James !

Jonathan Nattiez

L’astragale, vous savez ce que c’est ? Et bien c’est l’os qui fait la jonction entre la jambe et le pied … malheureusement c’est également l’os que s’est fracturé Jonathan en tombant le 15 décembre dernier à Cagnes sur Mer. Radios, plâtre, scanner, le jockey attend de savoir si l’opération est nécessaire. Un rendez vous avec son chirurgien la semaine prochaine permettra d’en être fixé. Arrêté pour le moment jusque fin avril, il faut savoir que ce fameux « astragale » est l’un des os les plus long à se réparer ; ce qui, malheureusement, pourrait couter une convalescence de presque un an à Jonathan.
Aujourd’hui, il souffre moins, bien épaulé par sa compagne Christelle. Notre médecin conseil François Duforez se renseigne déjà de sa possible rééducation au centre de Cap Breton.
Bon courage Jonathan.

Anthony Lecordier

Rentré chez lui depuis hier soir, le jockey gravement accidenté il y a 15 jours, se sent … survivant ! Il va mieux, le lit installé au milieu du salon entouré de ses enfants et de sa femme Marine qui prend soin de lui.
Retour sur le lourd bilan de sa chute :
Epaule et bras cassés ont entrainé une opération, plusieurs vis et une attelle pendant 45 jours.
Trois côtes cassées donc deux qui avaient perforé un poumon. Un drain a été installé pendant 5 jours afin d’évacuer le sang. Un saignement plus long aurait pu provoquer la perte du poumon.
Le bassin fracturé nécessite que le jockey reste un mois et demi alité.
Une rééducation très douce du bras a déjà commencé 2 à 3 fois par semaine pendant les 15 prochains jours. La re-musculation de l’épaule viendra ensuite.
Pour le reste de ses blessures, il faudra rester patient et laisser le temps au temps.
En arrêt jusque fin janvier, une rééducation est programmée ensuite au centre de Cap Breton.
Courageux, et battant, Anthony souhaite être de nouveau à cheval en mars prochain.
C’est bien sur tout ce qu’on lui souhaite.
Bon rétablissement Anthony

 

On leur souhaite le meilleur pour l'année 2017.

Propos recueillis par Carole Desmetz Consulting


Fil Actualités